La stratégie du FIDA en République de Côte d’Ivoire

Depuis 1984, le FIDA a investi 99,2 millions d’USD dans neuf programmes et projets en Côte d’Ivoire, pour une valeur totale de 257,6 millions d’USD. Le Projet de réhabilitation agricole et de réduction de la pauvreté et le Projet d’appui au développement de l’agriculture et à la commercialisation sont tous deux actuellement en cours. Ils sont entrés en vigueur respectivement en 2009 et en 2012.

Le Projet d’appui aux petits producteurs maraîchers est entré en vigueur en 2001 mais a été gelé pendant des années en raison de la guerre civile. Il s’agissait de la première initiative en faveur de la petite irrigation appuyée par le FIDA,

principalement pour la production et la commercialisation des cultures maraîchères en Afrique de l’Ouest. Le projet a été clôturé en 2012. Le Projet de développement rural dans la région du Zanzan visait à soutenir le développement d’infrastructures d’irrigation et de micro-irrigation, la remise en état des routes et l’établissement d’un réseau de coopératives d’épargne et de crédit ciblant essentiellement les femmes dans le nord-est du pays. Ce projet est entré en vigueur en 1999 et a été clôturé en 2005.

Le Projet d’appui à la commercialisation et aux initiatives locales visait à favoriser un accroissement durable des revenus en espèces des agriculteurs dans la région du centre-nord, afin d’améliorer le niveau de vie des femmes et des ménages pauvres.

Il est entré en vigueur en 1997 et a été clôturé en 2007. Le Projet national d’appui aux services agricoles a été lancé à l’initiative de la Banque mondiale et cofinancé avec elle. Il misait sur la promotion des groupements d’agriculteurs, informels et formels, dans la zone de savane. Ce projet est entré en vigueur en 1994 et a été clôturé en 1999.